Nos sponsors :
Archives
Calendrier des articles
août 2018
L Ma Me J V S D
« juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A l’attention de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République

11 millions de chats vivent sans abri en France, et ils sont tués par dizaines de milliers chaque année… Cela ne peut plus durer. L’errance est un problème d’ordre public qui est non seulement cause de maltraitances, mais aussi de nuisances environnementales et sanitaires.

Pour les félins sans famille, il faut un plan national d’urgence !

Il y a ceux qui sont jetés à la rue, mais aussi ceux qui y naissent. Une seule chatte non stérilisée et ses filles peuvent donner naissance à plus de 10000 chatons en 7 ans !

Les enquêtes de One Voice montrent ce que les chats errants endurent au quotidien, celle qui vient de paraitre ne fait pas exception. Nos refuges partenaires témoignent du nombre sans cesse grandissant de chats et chatons qu’ils doivent prendre en charge. Ils n’en peuvent plus, ils débordent depuis longtemps et la situation ne cesse d’aggraver !

L’origine de cette situation est clairement identifiée : il y a trop de naissances incontrôlées et une pernicieuse commercialisation des chatons par des particuliers qui génèrent de nombreux abandons et alimentent l’errance.

L’obligation d’identification actuellement en vigueur n’est pas appliquée et de nombreux maires, qui ont pourtant l’obligation d’assurer la gestion des populations de chats libres sur leur commune, ne le font pas correctement: « Les chats non identifiés, sans propriétaire ou sans détenteur, vivant en groupe, dans des lieux publics, sur le territoire d’une commune (…) ne peuvent être conduits en fourrière que dans la mesure où le programme d’identification et de stérilisation (…) ne peut être mis en œuvre ». (annexe de l’arrêté du 3 avril 2014)

Demandons, aux côtés de One Voice, la mise en place d’un plan national de lutte contre l’errance féline en France, avec notamment :

la création obligatoire d’un lieu de vie pour les chats libres dans chaque commune, dont le recensement et le suivi sanitaire seront confiés par la mairie à une association de protection animale ;
la stérilisation obligatoire de tous les chats âgés de 6 mois ou plus, à peine de sanction pénale à l’exception des chats inscrits au LOOF n’ayant pas accès à l’extérieur ;
l’interdiction des cessions, gratuites ou onéreuses, des chats par petites annonces de particuliers et par les animaleries, dans les foires et salons d’animaux de compagnie, à peine de sanction pénale.

SIGNEZ LA PETITION